Projet éducatif

Copains Des Colos
2 rue Désiré Ramelet, 92700 COLOMBES
www.copainsdescolos.com / recrutement@copainsdescolos.com
Association nº W922012146 / Organisateur nºDDCS 092ORG0726

 

PROJET ÉDUCATIF 2018 – 2020
 » La coopération est un jeu d’enfants. « 

 

Quelques définitions s’imposent.

D’après le code de l’action sociale et des familles (CASF), est défini comme un accueil collectif de mineurs (ACM) tout accueil éducatif de mineurs, dès sa scolarisation, hors du domicile parental, avec ou sans hébergement opérant au-delà d’un seuil de durée et d’effectif, pendant le temps de vacances scolaires.
Un séjour de vacances est un ACM accueillant au moins 7 mineurs avec un hébergement de plus de 3 nuits consécutives.
Le projet éducatif définit les objectifs de l’action éducative de l’organisateur.
Enfin, le projet pédagogique est un document qui précise la mise en œuvre du projet éducatif et en précise les conditions de réalisation. Il est élaboré en concertation avec les personnes qui animent le séjour.

Historique

« Copains des colos », c’est d’abord une équipe d’animation. Depuis l’été 2007, les copains des colos sillonnent la France et l’Europe en séjours de vacances, auprès des enfants de 4 à 17 ans, avec pour objectif : « Faire de chaque séjour, LEURS VACANCES INOUBLIABLES ».
En 2018, un collectif de parents d’élèves rejoint « Copains des colos », qui devient une association d’éducation populaire. En juillet 2018, l’association organise ses deux premiers séjours, à destination des élèves et anciens élèves de l’école Lazare Carnot, à Colombes (92).

Objet de l’association : organiser des séjours de vacances, des événements publics et des actions de financement au profit des séjours organisés, des ateliers sportifs et culturels, des journées récréatives pour les enfants de 4 à 17 ans ;

Le mot du président de l’Association

Pour moi, un séjour de vacances est l’occasion pour les enfants d’apprendre la socialisation, la responsabilité, l’autonomie, l’ouverture au Monde, à travers des activités favorisant le jeu, l’imaginaire et la participation de tous à la vie du centre. Parce que ce sont ses vacances, l’enfant, autant que possible, choisit les activités auxquelles il participe et les copains avec lesquels il s’y implique.
J’attache, par ailleurs, une grande importance à la vie quotidienne des jeunes (les chambres, les repas, les douches, etc.). Chaque enfant a un animateur référent de sa chambre qui est attentif à son bien être.
J’ai choisi d’être organisateur et directeur de séjours de vacances afin de réaliser toutes ces missions en participant pleinement à la préparation, à l’organisation, à l’animation et au bilan des séjours.

Bruno Bézier,
Président de l’association « Copains des colos »
Directeur de séjours de vacances
Enseignant en pédagogie Freinet

Les objectifs généraux

• LE « VIVRE ENSEMBLE », CLÉ DE LA COOPÉRATION

Solidarité, tolérance, respect, écoute, doivent participer à toutes les activités collectives.
Autant que possible, la démarche coopérative commence, avant le séjour. Les enfants participent à un conseil d’enfants qui prend des décisions sur le contenu et l’organisation du séjour. Les enfants et leurs parents sont sollicités pour porter des actions visant à financer le séjour, mais, aussi, à créer des rendez-vous où se rencontrent les enfants et parents des séjours en préparation.
Les enfants participent à l’élaboration des règles de vie collectives.
Les adultes sont garants du respect des règles. Ils montrent l’exemple.
Les animateurs·trices et le directeur·trice partagent, avec le groupe, chaque instant du séjour. Ils sont à l’écoute des enfants, en particulier sur les temps informels (repas, temps calme, coucher). Ils accueillent les ressentis et les idées des enfants.
De nombreuses activités sont proposées, par petit groupe et ouverte à l’ensemble des enfants. Et, régulièrement, des temps ritualisés permettent à l’ensemble du groupe de se retrouver et de partager des instants-colos.

• LA RESPONSABILISATION ET LE CHOIX DE L’ENFANT

Chaque individu doit trouver sa place au sein du groupe. L’apprentissage de la vie en groupe, fait prendre conscience des points communs et des différences, que l’on apprend à accepter et qui deviennent alors source d’enrichissements.
Chaque jour plusieurs activités, jeux, veillées sont proposés afin que l’enfant puisse choisir. L’organisation du séjour doit permettre de respecter le choix de chacun.
Chaque enfant choisit, également, autant que possible, les camarades avec lesquels il souhaite s’impliquer dans l’activité.
Régulièrement, l’équipe organise un « forum ». Les enfants, par petit groupe, font le bilan des jours précédents et proposent des idées. Les adultes expliquent pourquoi leurs idées sont réalisables ou non et veillent, dans les jours suivants, à tenir compte des propositions.
Des temps « d’ateliers » manuels, artistiques, sportifs, sont proposés par l’équipe d’animation. Les enfants sont libres de participer à aucun, un seul ou plusieurs ateliers.
Les enfants participent à la vie du centre : rangement, mise de table et débarrassage, décoration et aménagement des locaux. Le mise en place de métiers permettent à des enfants volontaires de mettre en œuvre une responsabilité supplémentaire.
Enfin, les enfants participent activement à la communication, vers les familles, à travers la réalisation du blog.

• OUVERTURE AU MONDE

Un séjour de vacances est une porte ouverte sur le monde qui nous entoure.
Les activités proposées sont respectueuses de l’environnement. L’équipe d’animations y est vigilante sur chaque instant du séjour.
Les richesses naturelles, culturelles et sociales de la région qui accueille le groupe sont des éléments essentiels pris en compte dans la programmation des activités du séjour.

• LA PLACE DU JEU ET DE L’IMAGINAIRE

Les activités dites de consommation ne sont pas la priorité des séjours « Copains des colos ». Les animations : journée à thème appelée journée de rêve, les grands jeux, les veillées sont des temps forts de nos séjours.
Une journée de rêve, qu’est-ce que c’est ? Dés le petit déjeuner et jusqu’au coucher, l’équipe d’animation entraînent les enfants dans un imaginaire : décors, déguisements, grands jeux…etc. Lorsque c’est possible et en partenariat avec l’équipe technique, les repas sont adaptés à la thématique.
De plus, les animateurs·trices participent aussi aux temps de jeux plus informels : ils jouent, fédèrent, encouragent, proposent, invitent, échangent, partagent.

• RYTHME DE VIE ET VIE QUOTIDIENNE

L’organisation de la vie du groupe permet de tenir compte du rythme de chacun : réveil, petit-déjeuner et coucher échelonné, adaptation du programme pour tenir compte des besoins physiologiques d’un ou plusieurs enfants.
Les enfants sont répartis dans des chambres, non mixtes, par tranche d’âge.
Les horaires de lever et de coucher sont adaptés à l’âge des enfants et au rythme du séjour.
Les enfants apprennent l’autonomie grâce à l’animateur. Chaque enfant a un animateur référent qui organise et adapte les temps de vie dans les chambres : du lever, rangement de la chambre, organisation du linge, temps calmes, douche au coucher.

• FORMATION DES NOUVEAUX ANIMATEURS·TRICES

Le directeur dans la constitution de l’équipe est garant de son équilibre. L’équipe accueille des animateurs·trices expérimentés ET de nouveaux animateurs.
Les plus expérimentés sont forces de propositions, sont capables d’anticipation, ont une vue globale sur le séjour et le groupe. Ils épaulent les nouveaux animateurs, partagent leurs méthodes de travail, leurs idées.
Les nouveaux animateurs sont dans une démarche d’apprentissage, de formation. Ils sont prêts à mettre en pratique les acquis de leur formation, sont à l’écoute des conseils.
Des réunions quotidiennes et des bilans collectifs et individuels permettent de réguler la vie du groupe d’adultes et de contribuer, aussi, à la formation de chacun.